Comprendre les enjeux

— Qu'est-ce qu'un commun ?

La notion de commun traduit l’idée qu’il existe, entre le domaine privé – propriétés exclusives gérées individuellement – et le domaine public – propriétés partagées gérées par l’administration – une voie intermédiaire. Cette voie permet l’émergence de « communs », produits, gérés et utilisés par et pour une communauté – remettant en cause le modèle de gestion exclusive de la propriété que l’on connaît traditionnellement.

En matière de numérique, ces idées connaissent un regain d’autant plus important que le format (non exclusivité et non rivalité) efface les limites « naturelles » des communs matériels susceptibles de causer l’épuisement d’une ressource. 

Quelques exemples

— Qu'est-ce qu'une ressource ?

Une ressource fait référence à toute information ouverte, code ouvert, donnée ouverte qui est stockée sous une forme numérique. La ressource n’est pas un commun numérique car elle appartient à une entité propre qui la met à disposition sous une licence ouverte.

Quelques exemples

— Comment reconnaître des communs numériques ?

individus dans une organisation symbolisant les acteurs homogènes

Acteurs hétérogènes

  • Secteurs publics et privés ;
  • Clients et fournisseurs ;
  • Individus et organisations ;
  • Partenaires et concurrent.
engrenage au milieu de 2 flèches en rotation symbolisant les ressources ouvertes et partagées

Ressources partagées et ouvertes

  • Référentiels ;
  • Logiciels et spécifications ;
  • (Base de) données ;
  • Œuvres numériques.
Livre symbolisant les règles de gouvernance et d'usage inclusives

Règles de gouvernance et d'usages inclusives

  • Chartes ;
  • Licences ouvertes ;
  • Accord de contribution ;
  • Partenariats.

Toujours plus ouvert !

Le commun tire une force nouvelle du numérique qui, en plus de le rendre accessible au plus grand nombre, lui confère une nature non rivale (l’usage par l’un ne diminue pas les possibilités d’usages par les autres) et non-exclusive (la ressource est multipliée lorsqu’elle est partagée).

— L'importance économique et politique croissante des communs numériques

Les communs reposent sur la constitution et l’organisation d’une communauté où les contributeurs trouvent des intérêts dans leur participation.

Cet écosystème traduit sous forme de communs des ressources identifiées comme constitutives d’un besoin commun dans une logique privée et industrielle et dans une logique publique et d’intérêt général.

De plus en plus d’acteurs publics s’appuient sur les communs dans le cadre de leurs propres missions de service public dans une logique de partenariats publics-privés-communs.

— Pourquoi développer des communs ?

En tant qu'acteur de l'écosystème

Développement et rayonnement

  • Renforcer la valeur, la compétitivité et l’attractivité d’un écosystème dans sa globalité
  • Favoriser les relations entre acteurs (publics et privés)
  • Accélérer et pérenniser l’innovation

En tant qu'acteur économique

Innovation et productivité

  • Favoriser l’émergence de nouvelles technologies et de standards
  • Impliquer tous les acteurs de la chaîne de valeur
  • Mutualiser des développements et les coûts

En tant qu'organisation

Accélérer et faciliter sa transformation numérique

  • Opérer sa transformation numérique à l’aune d’un écosystème en mutation
  • Conforter ses atouts stratégiques
  • Gagner en attractivité, attirer des talents

— Cycle de vie

Le cycle de vie d’un commun peut être divisé en 3 étapes :

  1. Préfigurer la constitution en commun numérique
  2. Participer à la vie du commun numérique
  3. Anticiper la vie du commun numérique
 
Chacune de ces étapes du cycle de vie est cruciale et doit être respectée pour qu’un commun prenne sa place de façon pérenne dans l’écosystème numérique de la Nouvelle-Aquitaine.

— Modèles économiques et d'affaires

Un commun économiquement pérenne, c'est possible ?

Un commun est une ressource qui est destinée à servir une communauté au détriment d’une valeur ajoutée pécuniaire. Or, il est totalement possible de mettre en place des modèles économiques et d’affaires pour un commun. Ces derniers permettront à la ressource de se développer dans le temps et à ses contributeurs de transformer la valeur créée pour des besoins ciblés.

Le modèle économique

À l’échelle du collectif, le modèle économique s’entend comme sa capacité à développer et pérenniser et maintenir le commun dans le temps en faisant appel à des contributions humaines, financières et matérielles internes ou externes.

  • Exemples : donations, subventions, services, labellisation, etc.

Le modèle d'affaires

À l’échelle de chaque contributeur au commun, le modèle d’affaires caractérise la capacité à capter et transformer la valeur induite par le commun dans un marché ou pour des besoins particulier.

  • Exemples : proposition de services, développements spécifiques, vente de matériels, etc.

Ils articulent modèles économiques et d'affaires :

Eclipse Foundation

Applications métiers

Fabrique des mobilités

Mobilités

Genivi

Infodivertissement automobile

Hyperledger

Blockchain

The Linux Foundation
Apollo.auto
Open Law

Droit

Open Automotive Alliance

Mobilités

Openstack

Cloud

OW2
PolarSys
Tizen